Un vibrant appel à l’Union Sacrée !

L’histoire du football bressan qui s’inscrit en lettres d’or depuis Juin 1970 sur la judicieuse initiative de notre ami Bernard Morey ne doit en aucun cas s’arrêter.

Par delà les vicissitudes  inexorables,  Louhans-Cuiseaux reste et demeure une vibrante entité du patrimoine culturel, économique et sportif de toute une région.

Certes, le temps des  » vaches grasses » n’est plus d’actualité.

Mais, dans un contexte économique des plus ardu, au milieu de la morosité ambiante, le club de Louhans-Cuiseaux FC qui a connu ses heures de gloire avec Jacky Duriez sur la période 1986-2000, qui a eu l’insigne privilège de ne pas disparaître voici près de 4 ans, grâce à Dominique Prudent, se doit coûte que coûte, vaille que vaille, poursuivre son aventure en CFA (2).

Bien sûr, on ne peut feindre d’ignorer la situation sportive très délicate dans laquelle le club se trouve actuellement.

Toutefois, dans l’adversité, ne trouve t’on pas des forces insoupçonnées pour parvenir à sortir de l’ornière !

Ces forces décuplées, les joueurs qui portent un maillot jaune se doivent d’être transcendés, sublimés  par toute la dimension de l’enjeu.

Michel SYLVAIN
Journaliste
Délégué Syndic-Section Bourgogne
Union des Journalistes Sportifs de France

 ____________________________________________________________________________________________

Merci au forum non officiel pour son soutien

Message de Philippe aux membres du forum : « J’invite ne nouvelle fois les forumistes à se regrouper autour des cornes de brume de Christian et du tambour du seul ultra en tribune Honneur Nord pour faire un maximum de bruit et pour encourager notre équipe ! »

Tous avec Louhans-Cuiseaux FC

Réalisé par CRASH RECORD – Emmanuelle CHIGNIER – 06.03.10.46.13

Commentaires

  1. Après ce match nul à l’extérieur il faut enchaîner avec des victoires et aller les chercher avec ses tripes. J’espère encore que l’on va échapper à la relégation. Le seul mot d’ordre est : Bosser, bosser, bosser. et que ceux qui mouillent le maillot nous fassent encore rêver.

  2. L’envie de reprendre la grosse caisse des années 80 est bien là mais le contexte est différent.
    De mémoire trop peu de matchs où le public a transcendé les joueurs, c’est pas notre tasse de thé, plutôt critique, plutôt spectateur mais fidèle.

    Vive la Bresse et les Bressans, on sera toujours là même en DH.

    Rien n’est perdu, dirigeants soyez fier du travail accompli, vous serez là vous demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *